Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Sunday, August 08, 2010

Solution Finale: A la veille du mois beni de Ramadhan, Gaza vit totalement coupé du monde, sans electricité totalement asphixié

Les organisations civiles appellent à mettre fin à la crise de l’électricité de Gaza


Gaza – CPI
www.palestine-info.info


Le réseau des organisations civiles palestiniennes s’est montré inquiet de l’arrêt des générateurs de la centrale électrique de la bande de Gaza. Cela ne fait que renforcer les souffrances des habitants de la Bande. Ces souffrances sont déjà insupportables, au vu des agressions sionistes perpétuelles, avec la chaleur et l’humidité, à l’approche du mois béni de Ramadan.




Dans un communiqué dont notre Centre Palestinien d’Information (CPI) a reçu une copie, le réseau souligne que la coupure du courant laisse son ombre sur tous les domaines de la vie courante. La santé, l’environnement, la vie sociale, l’eau. Les citoyens sont de ce fait obligés d’utiliser des générateurs pour de longs moments, ce qui est un réel danger. Plusieurs Palestiniens y ont laissé la vie.

Tout le monde doit travailler pour trouver une solution radicale à cette crise du courant : la quantité du carburant nécessaire, l’entretien de la centrale…

Tout le monde doit assumer ses responsabilités pour mettre fin à cette crise, pour que le service public ne soit pas lié à cette division politique qui déchire la Cisjordanie et la bande de Gaza.

Enfin, le réseau a appelé les gouvernements de la Cisjordanie et de la bande de Gaza à se mettre d’accord sur des mesures uniques pour résoudre la crise.

Bahr : Le blocus est continu et les habitants de Gaza vivent dans une grande prison
Gaza – CPI


Le premier vice-président du conseil législatif palestinien, Dr. Ahmed Bahr, a accueilli, samedi 7/8, une haute délégation parlementaire britannique et a salué les efforts visant à casser le blocus de Gaza et à soutenir ses habitants.

"Nous accueillons la délégation parlementaire britannique qui visite la bande de Gaza et saluons ses efforts, alors qu'elle est arrivée avec le convoi et apporte des aides à notre peuple palestinien assiégé. Ensuite, le conseil législatif palestinien loue la position du conseil britannique des Lords et la chambre des communes, qui viennent examiner la souffrance des députés d'Al-Qods menacés d'expulsion", a déclaré Bahr.

Le premier vice-président du conseil législatif palestinien a précisé que le peuple palestinien est assiégé et a souligné que l'arrêt de la centrale électrique à cause de l'épuisement du carburant nécessaire pour son travail représente une confirmation que le blocus est continu.

De son côté, le député  Dr. Salem Salama du bloc "Changement et réforme", qui représente le mouvement du Hamas au conseil législatif palestinien, a dit que les députés britanniques qui visitent la bande de Gaza ont reconnu l'erreur perpétrée par leur gouvernement qui a refusé de reconnaître les résultats des élections législatives palestiniennes en 2006, après la victoire du Hamas.

Dans le même contexte, la délégation parlementaire britannique a visité l'université islamique à Gaza pour voir les destructions causées par la guerre sioniste contre la bande de Gaza.

No comments: