Featured Post

GUERRE MESSIANIQUE SIONISTE AVANT LA VENUE DE LEUR MACHIAH/ANTECHRIST/DAJJAL: EXTENSION DES FRONTIERES DE L'ENTITE SIONISTE, VOL ET PILLAGE DU GAZ ET DU PETROLE DES PAYS MUSULMANS DE NOUAKCHOTT A BAGHDAD

« Le comble du savoir-faire ne consiste pas à remporter toutes les batailles, mais à soumettre l’armée ennemie sans livrer bataille » (Sun...

Saturday, February 23, 2013

Haniyeh : Gaza est le premier portail pour la sécurité de l’Egypte

CPI

Le chef du gouvernement palestinien Ismail Haniyeh a assuré que Gaza restera le premier portail pour la sécurité de l’Egypte, elle représente un bouclier qui assure l’immunité de ses frontières.
Haniyeh a déclaré lors de l’accueil d’un groupe de savants égyptiens: « Nous combattons pour défendre la Nation et en premier lieu la gloire de l’Egypte qui ne sera jamais prise de notre côté, nous ne serons que le bouclier qui assure sa sécurité, nous n’ingérerons jamais dans ses affaires internes que de la manière qui contente le peuple égyptien qui a choisi l’Islam, la gloire et le leadership ».


Haniyeh a insisté sur l’importance du changement qu’avait connu l’Egypte, un changement digne de sa révolution et du sang de ses martyres « l’Egypte n’est plus la réserve stratégique pour l’ennemi occupant israélien, elle est la réserve de la Palestine, de la résistance et de la Nation. L’Egypte dévoile, désormais, son vrai visage et retourne à son authenticité », comme l'a prouvé la position égyptienne lors de la dernière guerre déclenchée sur la bande de Gaza par l’occupant israélien. Une position qui a fortifié la résistance sur le terrain puisqu’elle avait le dos bien protégé.

Le chef du gouvernement palestinien a rappelé qu’au moment où l’Egypte s’occupe de la reconstruction, elle n’a pas oublié son devoir envers la Palestine et el-Qods occupée malgré toutes les tentatives régionales et internationales de l’occuper par ses propres blessures et de l’écarter de jouer un rôle de leader dans la région.

Haniyeh a assuré que Gaza, qui garde toute sa souveraineté, passe de la phase de la résistance tactique et du harcèlement de l’ennemi à la phase de la libération. Il a assuré que el-Qods ne se libèrera qu’à travers la résistance et les martyres.

De son côté, le secrétaire générale des affaires islamiques Salah Soktan, a appelé la Nation arabe et islamique à soutenir le projet de la libération de la Palestine, priant Dieu de tomber en martyre sur cette terre bénie.


La jeunesse de Gaza : la technologie pour défier le blocus sioniste
Gaza – CPI


Destructions, bombardements, tirs, sang, blessés, martyrs, incursions, dévastations, blocus, manque de tout, même de nourriture et de médicaments, sont le vocabulaire de la vie à Gaza.

En effet, les occupations sionistes font tout pour rendre la vie impossible aux habitants de la bande de Gaza, pour qu’ils restent toujours sur le qui-vive, sous pression, dépressifs. Les jeunes de la Bande ont cependant pu défier cette volonté destructrice sioniste. Ils l’ont défiée par des idées nouvelles, utiles, par la technologie.

La qualité de l’eau
 
L’ingénieur Baker Al-Wawi est un de ces ingénieurs qui ont pu défier cette volonté sadique des occupants sionistes. Il a inventé une machine qui peut tester la qualité de l’eau, de façon automatique et très rapide. Elle donne les résultats en un temps record.

L’ingénieur Al-Wawi parle à notre Centre Palestinien d’Information (CPI) de son invention. Il suffit d’accorder la machine au tuyau d’eau. Elle prend un échantillon et l’examine. Un quart d’heure plus tard, elle donnera la qualité de l’eau, détaillée sur un tableau chiffré.

C’est la qualité de l’eau de la bande de Gaza qui lui avait mis la puce à l’oreille ; la qualité spéciale de cette région devra toujours être testée avant de la boire.

La particularité de la machine est son coût. Elle ne coûte que quelques centaines de dollars, entre 500 et 700 seulement. Le coût d’une machine similaire, de fabrication américaine, dépasse de loin les vingt mille dollars. De plus, en cas de panne, personne ne pourra la toucher à part la société vendeuse.

La comparaison entre les deux machines est concluante, souligne-t-il. Les résultats de sa machine étaient aussi précis que ceux de la machine américaine.

Par ailleurs, ajoute Al-Wawi, la machine palestinienne donne les résultats en quelques minutes ; l’américaine le fera une semaine plus tard, en passant par un laboratoire.

Apprentissage dans une bonne ambiance
 
Pour sa part, l’ingénieur Abdou Al-Hamid Al- Fayoumi a une autre idée : « L’apprentissage par les couleurs et les jeux, en utilisant des outils intelligents ».

Ces jeux pourront être au service de toutes les personnes, de tous les âges, dit-il. Certains de ces jeux consistent à faire du coloriage. D’autres jeux sont éducatifs, basés sur des histoires racontées.

Il dit à l’envoyé du Centre Palestinien d’Information qu’il a mis en place des jeux permettant à l’enfant d’avoir une idée de toutes les professions. Les programmes permettent aux enfants de ne pas avoir peur du médecin et du médicament.

Toutes ces idées sont réunies dans un logiciel nommé « Le monde de Bolbol », de façon très amusante et attirante, conclut l’ingénieur.

 Crime d’assassinat : Martyre du prisonnier Arafat Jaradat dans la prison de Megiddo

Jénine – CPI

Des sources palestiniennes au club des prisonniers palestiniens ont déclaré que détenu Arafat Jaradat est tombé martyr dans la prison de Megiddo de l’occupant israélien.

La radio de l'occupation israélienne a rapporté, samedi 23/02, qu’un prisonnier palestinien est mort dans la prison de Megiddo au nord de la Palestine occupée.

Elle a prétendu que le prisonnier palestinien, âgé de 30 ans, est mort après avoir souffert d'une crise cardiaque à la prison de Megiddo.

Des dizaines de prisonniers palestiniens sont morts dans les prisons israéliennes, le dernier était Mohammed Abdeen précédé par le martyr Raed Abou Hammad de Jérusalem en 2010, ou après avoir été libérés peu de temps des geôles de l’occupant. Et que l’ex-détenu libéré Achraf Massalmeh de Beit Awwa, à l’ ouest d'Hébron et qui a été libéré récemment, a aussi cédé son âme, en 2013, et précédé par l’ex-prisonnier libéré, le martyr Zuhair Loubadeh de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie en 2012.

Il est à noter que l’occupant israélien et son administration pénitentiaire exercent la politique des crimes d’assassinants contre les prisonniers palestiniens, via la négligence médicale, les pratiques inhumains, répressions, torture, détention arbitraire renouvelée à mainte reprises, l’isolement…etc. Surtout qu'il pratique l'emprisonnement permanent et à perpétuité et refuse de les libérer. 


No comments: